Lifestyle Maison

Un potager sur mon balcon

Hier, comme j’aime le faire régulièrement le week-end, j’ai profité du beau temps pour me rendre en jardinerie et faire de nouvelles plantations sur mon balcon. J’ai beau être citadine, j’adore m’occuper de mes petites plantes et en voir le résultat. Vivement le jour où je pourrais avoir un vrai potager !

J’ai donc souhaité vous rédiger un article pour vous montrer le résultat, et vous donner quelques conseils pour prendre soin de vos végétaux. J’espère pouvoir vous donner envie de vous lancer, même si vous habitez en ville et que votre espace est restreint.

Quelques conseils

Avant de débuter, voici quelques règles pour débuter la plantation et la culture :

  • Choisir vos plants en fonction de leur taille et leur encombrement.
  • Connaître l’orientation de son balcon afin d’en connaître l’ensoleillement.  Ainsi vous pourrez choisir vos fleurs ou autre en fonction.
  • Attention à la sécurité : ne surchargez pas votre balcon en terme de poids, et éviter de mettre vos jardinières sur les rambardes si vos supports n’ont pas les systèmes adéquats.
  • Utiliser un terreau riche et adapté.
  • Utiliser des bacs assez hauts selon ce que vous souhaitez faire pousser.
  • Hydrater régulièrement vos plants (inonder tout d’un coup alors que cela fait plusieurs jours que tout est trop sec n’est pas une bonne idée !
  • Avoir une mini-serre pour y mettre vos semis.

Ce qui était déjà sur mon balcon

Voici ce qui était déjà présent avant les achats effectués hier :

La laitue

Habituellement la laitue se produit plutôt en semis, mais manquant de patience j’avais acheté il y a quelques semaines plusieurs « minimottes ». Je dois avouer avoir été agréablement surprise de la production que j’ai pu en avoir ! L’exposition sud-est de mon balcon permet d’avoir de l’ensoleillement le matin et le midi, puis de l’ombre pour le reste de la journée, ce qui est plutôt favorable pour la pousse de la laitue. Elle est également très gourmande en eau, elle a besoin de beaucoup de fraîcheur.

Si vous souhaiter la semer, il vaut mieux le faire d’avril à septembre. La récolte se fait 4 à 8 semaines après le semis.

Pour que la laitue continue de produire des feuilles une fois coupée, il ne faut pas couper au niveau du cœur.

Je ne pensais pas pouvoir en produire aussi facilement en bac, mais c’est réellement très facile d’entretien, et la laitue est vraiment très goûteuse !

Les plants de fraisier

Cette fois encore, j’avais fait le choisir de prendre mes fraisiers en plants directement. Je possède deux jardinières, l’une ronde avec 4 plants rajouté cette année, et une seconde plus petite provenant d’un rameau de plant de l’an passé qui a survécu à l’hiver.

Il n’est pas nécessaire d’utiliser des bacs très profonds, une jardinière classique convient très bien. En revanche il est préférable d’en utiliser une avec des trous pour évacuer l’eau pour éviter l’excès. Généralement il est préférable de les mettre en plein soleil et de planter d’août à octobre.

Cette année encore la production est plutôt bonne et savoureuse. Mais c’est sans compter la présence de merles et de mésanges qui sont venus se servir avant moi…

L’érable du japon

Ce petit arbre a fait son apparition sur le balcon à la fin de l’été dernier. Après un hiver où j’ai bien cru qu’il n’allait pas survivre, il a finalement fait de nombreuses pousses et ses feuilles deviennent vraiment magnifiques. Elles ont changé de couleur quasiment chaque jour depuis le mois de mars !

Il est donc possible de le planter en pot à condition que celui-ci soit assez gros, et qu’il soit placé à l’abris du vent, plutôt à mi-ombre.

Les fleurs

Concernant les fleurs, quelques pensées plantées cet automne sont toujours aussi vivaces. Leur avantage est qu’elles nécessitent très peu d’entretien !

La grande championne qui me suit depuis plusieurs années et plusieurs déménagements reste la kalanchoe ! Alors que je souhaitais m’en séparer initialement une fois la floraison terminée, elle a finalement été replantée en jardinière. S’agissant d’une plante grasse, il n’est pas nécessaire de trop l’arroser. Après beaucoup de patience, elle a finalement refait de nouvelles fleurs, et ce depuis plusieurs années maintenant. Il s’agit plutôt d’une plante d’intérieur qui n’apprécie pas trop être en plein soleil. Celle-ci poursuit sa vie tranquillement sur mon balcon, je la laisse donc comme cela. Une vraie combattante !

Les nouveautés

Le framboisier

J’avais déjà eu un beau plant de framboisier l’an passé, qui avait donné de très bonnes framboises. Malheureusement, la canicule et la présence de pucerons dont j’ai eu du mal à me débarrasser ont eu raison de lui… L’expérience reprend donc cette année, j’espère que celui-ci aura un meilleur destin !

Il est préférable de prendre un pot assez large (minimum 30cm), et de ne mettre que le framboisier dedans. Il peut se planter tout l’année, et préfère l’exposition mi-ombre.

La vigne

Il est a priori possible de cultiver un pied de vigne en pot sur un balcon, si celui-ci reçoit plusieurs heures de plein soleil tous les jours. Il est préférable de choisir un pot plutôt profond et de la planter bien au milieu de celui-ci. La plantation doit se faire hors période de gel.

Il faudra que je rajoute un support au niveau du mur pour qu’elle s’y accroche lorsqu’elle aura un peu plus poussé.

Le plant de poivron

J’espère que ce petit plant se plaira sur mon balcon même s’il n’est pas plein sud, ce qu’il requiert normalement.

Le semis se fait normalement de février à avril, et le rempotage des plants 1 mois plus tard. C’est donc le bon moment !

Préférez un pot avec une bonne profondeur (environ 30cm). Il faut ensuite maintenir le terreau frais sans inonder. Lorsque la pousse sera plus grande, il faudra rajouter des tuteurs si des fruits apparaissent pour éviter qu’ils ne tombent avec le poids.

Les œillets et la lavande

Petit plaisir supplémentaire, j’aime avoir quelques fleurs pour décorer un peu. J’ai donc réalisé une jardinière avec ces deux plantes, assez faciles d’entretien et se plaisant au soleil.

La lavande à peine plantée embaume déjà de son odeur, un vrai plaisir !

Les semis

Les tomates cerises

Un peu de retard sur le semi de tomates cette année, il doit normalement se faire de février à avril… Nous verrons si cela fonctionne tout de même !

L’année dernière avait été une vraie réussite, il y avait des tomates absolument partout ! Même si l’exposition n’est pas en plein soleil toute la journée comme recommandé, elles s’étaient tout de même vraiment plu ici.

J’ai récupéré des boîtes d’œufs pour y faire les semis, cela fonctionne très bien ! J’ai également vu plusieurs personnes les réaliser directement dans des coquilles d’œufs, mais j’ai peur que cela soit vraiment trop fragile. Pour les semis, privilégiez l’arrosage avec un pulvérisateur plutôt qu’avec l’arrosoir pour mettre des quantités plus modérées d’eau.

Les plants iront ensuite dans des pots plutôt grands (minimum nécessaire de 30cmX30cm).

Les radis ronds

J’ai également semé du radis. Cela se fait directement en pot, il n’est pas nécessaire de faire de repiquage. Cela se fait de mars à septembre, dans des pots de 20cm de diamètre. L’exposition est plutôt mi-ombre.

Il est conseillé de semer toutes les deux semaines pour échelonner la récolte. Cette dernière se fait normalement 3 à 6 semaines après le semis, je saurais donc assez rapidement si cela a fonctionné !

La menthe

Elle se sème de mars à mai, il était donc temps de s’y mettre ! Là encore j’ai semé directement en pot (minimum 30cm de diamètre). Il faudra un peu plus de patience pour voir le résultat, la récolte se fait environ 5 mois après.

J’espère que cette article vous a plu, et appris des choses. Pour ma part, j’ai hâte de vous montrer l’évolution de tout ce petit monde et je croise les doigts pour avoir une jolie récolte !

7 commentaire

  1. Butterflyandpie

    Coucou, que de bonnes idées! Ça me donne envie de faire un potager ! Tu as de très bons conseils 🙂 Bonne soirée 🙂

    1. Merci c’est très gentil ! N’hésite pas à partager le résultat si tu te lances 🙂

  2. bonjour, comment vas tu? c’est une très bonne idée et une pratique de plus en plus répandue. passe un bon mardi et à bientôt!

    1. Merci beaucoup 🙂

  3. Coucou je comprends ton envie de te faire un balcon potager/fleurs, j’ai un jardin et un mini potager et je suis non loin de Nancy. Étonnée que tu aies un érable palmatum sur ton balcon,il lui faut de la place, et bravo pour les framboisiers je n’aurais pas tenté mais c6est tellement agréable de manger ses propres récoltes bisous

    1. Pour le moment il a l’air de se plaire là mais lorsque j’aurais un jardin je le replanterai pour qu’il ait plus de place 🙂

  4. Génial cet article ! Je pense que je viendrai y chercher des idées dès que j’aurai un balcon c’est tellement agréable de pouvoir s’occuper d’un petit jardin potager 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *