DIY

Comment faire des boutures de plantes grasses ?

Vous ne le savez peut-être pas déjà, mais j’ai développé une passion pour les plantes depuis un moment maintenant. Alors que je n’avais pas du tout la main verte il y a quelques années, c’est Monsieur qui m’a appris et m’a donné le goût de prendre soin des plantes. Résultat, notre appartement regorge de plantes et fleurs en tout genre ! Difficile maintenant de rentrer dans une jardinerie et d’en ressortir les mains vides… La preuve dans l’article où je vous montrais le potager qui se trouve sur le balcon. Qui l’aurait cru quand on sait qu’il y a encore peu j’avais même du mal à garder un cactus en vie !

Avec un peu (beaucoup) de patience, de persévérance et de logique, il n’est finalement pas si compliqué de chouchouter ses succulentes et même de les multiplier ! A partir d’un plant initial, vous pouvez en obtenir de nombreux autres sans débourser le moindre centime. Comment ? En bouturant ! Et je vais vous expliquer comment vous y prendre.

Avant de commencer, sachez que cette technique demande vraiment beaucoup de temps et de patience… Mais cela vaut le coup ! C’est un vrai bonheur de voir ces petites plantes grandir.

Bouture des rejets

J’ai débuté ma première bouture avec une Pilea. Cette dernière produit des rejets qu’il est facile de prélever. Attention à plutôt privilégier ceux qui se trouvent au bord du pot, cela sera plus simple et vous risquerez moins de léser la plante mère.

Une fois le rejet prélevé, il suffit de le remettre en terre dans un pot de taille adaptée. Vous pourrez augmenter la taille du pot au fur et à mesure que la plante gagnera ensuite en volume.

Si le rejet possède peu ou pas de racines, je vous conseille de commencer par le mettre dans de l’eau afin de les faire pousser. La mise en terre n’en sera que plus efficace par la suite.

Sur la photo, la plante mère vient elle-même d’une bouture. Vous pouvez donc constater qu’elle a bien grandi !

Bouture des feuilles

Le bouturage des feuilles est une seconde technique, probablement encore plus simple que la première. Je trouve cela incroyable que la plante réussisse à former de nouvelles racines à partir d’une simple feuille !

J’ai réalisé cette technique à partir de deux espèces de crassula. Il suffit de récupérer une feuille tombée ou bien d’en prélever une directement sur la plante, de préférence plutôt à sa base et proche du tronc. Plus la feuille est charnue plus vous avez des chances que cela réussisse.

Une fois prélevée, il est nécessaire de la faire sécher deux ou trois jours. Vous pouvez ensuite déposer vos feuilles dans un pot contenant un terreau adapté. Le terreau de semi fonctionne plutôt bien, sinon utilisez un terreau adapté aux cactus et succulentes. Il n’est pas nécessaire de chercher à enfoncer la feuille dans la terre, la poser dessus suffit.

Déposez ensuite votre pot dans un endroit éclairé mais pas en plein soleil. Il est ensuite important d’hydrater régulièrement vos boutures (tous les jours idéalement). Pour cela, utilisez un vaporisateur pour éviter d’inonder complètement les plants. La plante risque de pourrir si elle est trop humidifiée.

Mes boutures ont mis plusieurs mois avant de former une nouvelle petite plante, d’où la nécessité de ne pas être pressé ! Une fois que les racines sont assez fournies, vous pouvez ensuite rempoter vos boutures dans un pot plus grand.

Et voilà ! A vous la jolie collection de plantes grasses !

Et vous, quel type de plantes avez vous déjà bouturé ?

2 commentaire

  1. Hello,

    Merci pour ces précieux conseils, je prends bien note. Je n’ai encore jamais réussi à faire des boutures… Mais je ne perds pas espoir 🙂

    Des bisous

    1. Je suis sûre que tu vas y arriver, courage 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *